22.3.2022, 10:14

Le groupe ŠKODA AUTO* réalise en 2021 un bénéfice de 6% malgré la pandémie du coronavirus et la pénurie de semi-conducteurs

  • Le groupe ŠKODA AUTO* accroît légèrement son chiffre d’affaires en 2021 pour atteindre 17,7 milliards d’euros
  • Un résultat opérationnel positif malgré un contexte difficile: 1,08 milliard d’euros
  • Taux de rentabilité de 6,1% grâce à un premier semestre réussi
  • Second semestre fortement perturbé par les pénuries de livraison
  • Autre perspective: de grandes incertitudes dues à la guerre en Ukraine et aux pénuries de livraison
  • Le programme d’efficacité est poursuivi avec conséquence
  • Le rapport d’exploitation actuel est disponible sur le ŠKODA Storyboard

Mladá Boleslav / Cham, le 22 mars 2022 – Le groupe ŠKODA AUTO* accroît son résultat par rapport à l’année précédente dans l’exercice 2021 à présent clos, et ce malgré la pandémie et la pénurie de semi-conducteurs. Le chiffre d’affaires du groupe ŠKODA AUTO* s’élève à 17,7 milliards d’euros (2020: 17,1 milliards d’euros; +3,9%). Le résultat opérationnel de 1,08 milliard d’euros a sensiblement augmenté par rapport à l’année précédente (2020: 756 millions d’euros; +43,2%). Le taux de rentabilité se rétablit à 6,1%, un taux bien supérieur à l’année précédente. Suite à la guerre qui sévit en Ukraine et aux pénuries de livraison en résultant, l’entreprise s’attend à de grandes incertitudes dans l’année en cours. C’est également la raison pour laquelle ŠKODA AUTO poursuivra avec conséquence son programme d’efficacité.

Malgré la pandémie et le manque de semi-conducteurs, l’entreprise a réalisé en 2021 un résultat opérationnel de plus d’un milliard d’euros (1,08 milliard d’euros). On doit en grande partie ce résultat au premier semestre particulièrement fort. Pour l’année écoulée, le chiffre d’affaires s’élève à 17,7 milliards d’euros (+3,9%), le taux de rentabilité de 6,1% dépassant largement celui de l’année précédente. L’entreprise a ainsi augmenté son cash-flow net de 160%, pour atteindre 554 millions d’euros. Après un premier semestre satisfaisant, la pénurie de puces notamment a généré des restrictions de production durant le reste de l’année. Grâce à une gestion des ventes ciblée, l’optimisation du mix production et la vente de véhicules dotés d’équipements haut de gamme, le chiffre d’affaires de 2021 dépasse celui de l’année précédente malgré une baisse des livraisons. De plus, une gestion des coûts stricte a permis de stabiliser le résultat au quatrième trimestre.

Comme le souligne le directeur général de ŠKODA AUTO, Thomas Schäfer: «ŠKODA AUTO a fait preuve d’une grande résilience et flexibilité au cours de l’exercice précédent. Notre activité est solide: c’est également ce que montrent les principaux indicateurs financiers qui ont connu une évolution positive par rapport à l’année précédente. La formidable performance d’équipe des 45‘000 Škodiens nous a permis de livrer 878‘200 véhicules à des clients du monde entier. En particulier notre ENYAQ iV a largement dépassé nos attentes, avec presque 45‘000 unités livrées. Nous tirons profit du fort élan actuel pour maintenir le rythme avec de nouveaux modèles tels que l’ENYAQ COUPÉ iV expressif, le KAROQ rafraîchi et la FABIA MONTE CARLO sportive. En raison de la guerre en Ukraine, nous sommes confrontés dans le même temps à de grandes incertitudes. Nous analysons en permanence les répercussions sur notre activité.»

Christian Schenk, membre du comité directeur de ŠKODA AUTO en charge des finances et de l’informatique, ajoute: «2021 a été un exercice extrêmement difficile. Nous avons appréhendé la situation avec pondération et d’une manière «Simply Clever» et avons pu, grâce à une performance d’équipe unie, améliorer notre résultat opérationnel par rapport à l’année précédente et dépasser un milliard d’euros. Malgré des chiffres de vente en baisse en raison de la production, le chiffre d’affaires a également connu une évolution positive. En dépit de l’arrêt momentané de la production en raison d’une pénurie de pièces détachées au second semestre, nous sommes parvenus à l’améliorer et à atteindre 17,7 milliards d’euros en optimisant notre mix de ventes. Une gestion rigoureuse des frais et de l’efficacité nous a également permis d’améliorer notre rentabilité. En 2022, nous nous focalisons avant tout sur la poursuite de notre gestion de crise performante et de notre programme d’efficacité, afin de préserver au mieux notre activité en ces temps difficiles.»

Karsten Schnake, directeur des achats chez ŠKODA AUTO, déclare: «La situation tendue de l’approvisionnement en semi-conducteurs a ralenti notre courbe de croissance l’année dernière. Notre décision prise rapidement de produire des voitures non finies pour les finir ultérieurement, nous a permis de stabiliser notre résultat. Je remercie les membres de la task force des semi-conducteurs pour leur incroyable engagement. Nous pouvons envisager désormais l’avenir avec une confiance mesurée et prévoyons une amélioration significative de l’approvisionnement en semi-conducteurs à partir du second semestre.»

Une gestion des coûts conséquente et deux milliards d’euros d’investissements par an
Le constructeur automobile tchèque poursuivra résolument son programme NEXT LEVEL EFFICIENCY afin d’améliorer encore l’efficacité cette année. Dans le même temps, l’entreprise investira deux milliards d’euros par an au cours des prochaines années. L’électrification de la gamme de modèles et le respect des nouvelles normes d’émissions constitueront les thèmes prioritaires en matière d’investissement. Pour l’année en cours, ŠKODA AUTO estime que l’approvisionnement en semi-conducteurs s’apaisera dans la seconde moitié de l’année. Parallèlement, le constructeur automobile tchèque s’attend à des répercussions significatives de la guerre en Ukraine sur l’activité opérationnelle de l’entreprise.

SKODA AUTO Kennzahlen 2021_FR

 

Share this: