11.9.2019, 10:42

ŠKODA AUTO lance la production de composants pour les véhicules électriques du groupe Volkswagen

› ŠKODA AUTO produit des batteries de traction à haute tension pour les véhicules hybrides rechargeables des marques du groupe Volkswagen ŠKODA, Audi, SEAT et Volkswagen

› La capacité de production fixée tout d'abord à 150'000 unités par an sera élargie

› L'usine-mère de ŠKODA AUTO sise à Mladá Boleslav a été préparée au lancement de l'ère électrique pendant deux ans et à hauteur de 25.3 millions d'euros d'investissements
 

Mladá Boleslav, le 11 septembre 2019 – Dans son usine-mère de Mladá Boleslav, ŠKODA AUTO a produit les premiers composants de série destinés aux voitures électriques du groupe Volkswagen. Dès maintenant, ŠKODA produit ici des batteries de traction à haute tension pour les véhicules hybrides rechargeables qui sont basés sur la plate-forme modulaire transversale (MQB) du groupe Volkswagen. 

Michael Oeljeklaus, membre du conseil d'administration de ŠKODA AUTO en charge de la production et de la logistique, souligne: «En novembre 2017, le groupe Volkswagen a décidé de mandater ŠKODA AUTO de la production de composants électriques pour des véhicules hybrides rechargeables: une énorme preuve de confiance. Depuis, nous avons pris les mesures nécessaires et mis en œuvre ce mandat avec conséquence. Les batteries à haute tension ‹Made in Mladá Boleslav› témoignent du grand savoir-faire technique existant sur ce site et sont le résultat d'une remarquable performance d'équipe de tous les ŠKODiens concernés.»

Les batteries à haute tension provenant de Mladá Boleslav fournissent l'énergie de traction électrique aux véhicules hybrides rechargeables du groupe Volkswagen, lesquels sont basés sur la plate-forme modulaire transversale (MQB). Les blocs de batterie sont notamment utilisés dans le modèle ŠKODA SUPERB iV. La production sera lancée en septembre 2019 à l'usine de Kvasiny.

ŠKODA AUTO a investi 25.3 millions d'euros dans les lignes de production des batteries à haute tension. La marque a commencé il y a deux ans à préparer l'usine de Mladá Boleslav à la production de composants électriques. ŠKODA AUTO augmentera la capacité de production fixée tout d'abord à 150'000 unités par an dans les années à venir.

Christian Bleiel, responsable de la production de composants de ŠKODA AUTO, déclare: «Pour nous, cette production de systèmes de batterie très exigeante d'un point de vue technologique constitue une étape importante dans le passage à la mobilité électrique. Nous élargirons donc la production des composants électriques. Dans la mise en place des compétences requises à cet effet, nous misons sur l'échange des experts de notre réseau de groupe Volkswagen Group Components, lequel rassemble tout notre savoir-faire, de la cellule de batterie jusqu'au recyclage.»

Environ 200 employés travaillent directement ou indirectement à la production de composants électriques. Sur la ligne de production, les systèmes de batterie sont non seulement montés, mais ils y sont également testés et chargés avant leur montage dans les véhicules.

ŠKODA AUTO s'approvisionne en cellules et en modules de batteries, lesquels constituent les composants de base des batteries de traction, auprès de fournisseurs tiers.

Concernant la technique de production également, ŠKODA AUTO recourt au réseau mondial du groupe Volkswagen. Outre les collaborateurs de l'entreprise, 13 robots KUKA pouvant supporter des charges de 210 à 500 kg sont également utilisés sur la ligne de production. La plupart de ces machines prennent en charge le transport des composants particulièrement lourds ou volumineux. Ils mettent par exemple les modules de batterie à disposition sur la chaîne de montage et chargent les batteries finies sur les palettes de transport. D'autres robots fixent en un temps record les modules de batterie ou le couvercle des batteries qui possède à lui seul 39 vis, à l'aide de leur tige filetée et de leur pince à vis automatisée.

Outre de nouvelles technologies de production, ŠKODA AUTO a également appréhendé intensivement d'autres thèmes liés aux systèmes électriques lors de sa préparation à la production de batteries à haute tension, notamment dans les domaines de la sécurité au travail, de la protection contre les incendies, de l'assurance-qualité et de la logistique. Le travail sur une ligne de montage à haute tension requiert des mesures de sécurité particulières. De plus, beaucoup de composants électroniques sont très sensibles aux décharges électrostatiques. ŠKODA AUTO a réaménagé son entrepôt de distribution de sorte à pouvoir accueillir un grand nombre de batteries lourdes. En outre, des mesures de protection anti-incendie spécifiques aux systèmes électriques et des mesures de manipulation des batteries endommagées ont été instaurées.

Share this: