27.6.2019, 21:02

CNG Mobility Days 2019 à Berlin: ŠKODA présente la SCALA G-TEC propulsée au gaz naturel

  • Variante particulièrement écologique et efficace du nouveau modèle compact de ŠKODA
  • Autonomie d'environ 410 km en mode gaz naturel grâce à trois réservoirs de GNC
  • Lancement sur le marché de la ŠKODA SCALA G-TEC propulsée au gaz naturel au quatrième trimestre 2019

Mladá Boleslav, 27 juin 2019 – Dans le cadre du salon CNG Mobility Days à Berlin (24‑25 juin 2019), ŠKODA a présenté pour la première fois la version la plus écologique de son nouveau modèle compact: la ŠKODA SCALA G-TEC. La famille des nouveaux véhicules compacts SCALA s'agrandit donc en accueillant une version propulsée au gaz naturel à la fois écologique et efficace. Le moteur 1.0 G-TEC développe une puissance de 66 kW (90 ch) et, selon les premiers résultats, permettrait de parcourir 410 km environ en mode purement gaz naturel, grâce à ses trois réservoirs de GNC. En ajoutant le réservoir à essence d'une capacité de 9 l, on obtient une autonomie totale d'environ 630 km. Le lancement sur le marché de la nouvelle ŠKODA SCALA G-TEC aura lieu au quatrième trimestre 2019.

Christian Strube, responsable Développement technologique chez ŠKODA, explique: «Dans les années à venir, le gaz naturel jouera un rôle important dans la palette de propulsions de ŠKODA en matière de réduction des émissions de CO2. Comme ils ne rejettent que peu d'émissions, nos moteurs au gaz naturel sont de plus en plus plébiscités par nos clients. De plus, les personnes qui rouleront en ŠKODA SCALA G-TEC pourront profiter de prix du carburant relativement bas dans de nombreux pays.»

ŠKODA vient d'étendre sa gamme de véhicules au gaz naturel écologiques. Après sa grande sœur, l'OCTAVIA G-TEC, la nouvelle ŠKODA SCALA G-TEC est le second modèle ŠKODA propulsé au gaz naturel. La nouvelle SCALA G-TEC est animée par un moteur turbo à trois cylindres, avec une cylindrée de 1.0 l et une puissance de 66 kW (90 ch). Le couple maximal s'élève à 160 Nm, sa transmission est assurée par une boîte manuelle à 6 vitesses. La SCALA G-TEC a été clairement conçue pour rouler au GNC et répond à la norme d'émissions Euro 6d-TEMP. Par rapport à la propulsion à essence, les émissions de CO2 sont réduites d'environ 25%, et le véhicule rejette nettement moins d'oxyde d'azote (NOx) et pas de particules de suie.

Une autonomie de 410 km grâce à trois réservoirs de GNC d'une capacité de 13.8 kg
La SCALA G-TEC est équipée de trois réservoirs de GNC en acier reliés entre eux: ils peuvent contenir 13.79 kg de GNC. En mode gaz naturel, le modèle compact peut ainsi parcourir 410 km environ, et ce, de manière écologique et efficace. Lorsque les réserves de GNC sont épuisées, la SCALA passe automatiquement en mode essence. Le carburant contenu dans un réservoir supplémentaire d'une capacité de 9 l lui offre un plus d'autonomie d'environ 220 km. La SCALA G-TEC permet ainsi de se déplacer en toute sérénité même dans les régions dépourvues de stations-service proposant du gaz naturel, et son autonomie totale est poussée à environ 630 km.

Assistant de maintien de la trajectoire, avertissement d'espacement (Front Assistant) et phares LED de série
La version SCALA équipée du moteur 1.0 G-TEC est proposée avec les trois lignes d'équipements Active, Ambition et Style et possède des freins à disque à l'avant et à l'arrière. Comme tous les modèles SCALA, les variantes G-TEC sont elles aussi dotées de série d'un assistant de maintien de la trajectoire et d'un système d'avertissement d'espacement avec fonction de freinage d'urgence City ainsi que de phares et de feux arrière LED, lesquels sont également disponibles en option en version Full LED. Comme les réservoirs de GNC sont intelligemment logés dans le soubassement du véhicule, le coffre de la SCALA G-TEC offre un volume de 317 l, ce qui est un record dans le segment des véhicules propulsés au gaz naturel.

Le gaz naturel: une technologie de transition écologique et efficace vers l'ère électrique
Le gaz naturel (GNC) présente une valeur énergétique supérieure à celle de l'essence et du diesel. Il est moins cher, sa combustion est moins polluante, et les moteurs au gaz naturel sont également moins bruyants. Lorsque le véhicule utilise, au lieu du GNC, du gaz synthétique ou du biogaz produit à partir d'eaux usées ou de déchets agricoles, le bilan écologique est même nettement meilleur. Et il devient particulièrement bon si de l'électricité produite à partir de sources renouvelables est utilisée pour extraire le gaz.

Le gaz naturel permet ainsi de faire la transition entre les carburants fossiles et la mobilité électrique. De plus, il est disponible immédiatement. Dans ce contexte, un véhicule propulsé par un moteur au gaz naturel se recharge aussi facilement qu'un modèle ayant un moteur essence ou diesel.

Share this: