2.4.2020, 15:37

Grâce au système Climatronic Air Care, respirer un air pur à bord des véhicules ŠKODA n'est pas réservé qu'aux personnes allergiques

  • Des capteurs contrôlent la qualité de l'air et des filtres antibactériens et anti-odeurs sont à l'action
  • Le système Climatronic Air Care réagit automatiquement en fonction de la concentration de pollens et de particules fines
  • Il est conseillé de remplacer le filtre d'habitacle au printemps, avant que ne commence la saison pollinique

Mladá Boleslav / Cham, le 2 avril 2020 – Chaque année au printemps, les personnes souffrant d'allergie sont de nouveau à la peine: les premiers beaux jours arrivent et avec eux les premiers pollens qui provoquent larmoiements et crises d'éternuements. Ces symptômes allergiques peuvent avoir de graves conséquences sur la sécurité au volant car, même à 50 km/h, éternuer tout en conduisant c'est parcourir près de 30 m à l'aveuglette. Le système Climatronic Air Care présent dans de nombreux véhicules ŠKODA est un remède efficace à ce désagrément. Grâce à différents capteurs, il surveille entre autres la qualité de l'air dans le véhicule, détecte une concentration accrue de pollens ou de particules fines et les neutralise automatiquement. Les filtres d'habitacle qui équipent les véhicules ŠKODA récents jouent aussi un rôle important pour la pureté de l'air à l'intérieur du véhicule. Ils remplissent simultanément trois fonctions: ils retiennent les particules, ils ont une action antibactérienne et ils sont même capables d'absorber les mauvaises odeurs. Toutefois pour que tout cela fonctionne parfaitement, les filtres d'habitacle doivent être remplacés régulièrement, de préférence au printemps. Les filtres d'habitacle ne protègent cependant pas des virus. 

Selon une enquête de l'Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique (European Academy of Allergy and Clinical Immunology - EAACI), il y avait en 2016 dans l'espace européen plus de 150 millions de personnes souffrant d'allergies. Grâce à des filtres d'habitacle efficaces et des climatisations intelligentes telles que la Climatronic avec son système Air Care, ŠKODA empêche jusqu'à 99 pour cent des pollens et beaucoup de particules fines de pénétrer dans l'habitacle de nombreux véhicules récents. La marque tchèque contribue ainsi à renforcer la sécurité au volant des personnes allergiques et de celles souffrant de problèmes respiratoires chroniques et améliore le confort de tous les passagers, en particulier des personnes sensibles et des enfants – notamment dans les villes fortement polluées aux particules fines et dans les autres régions où la qualité de l'air est mauvaise.

Le système Air Care dispose de capteurs d'humidité et de la qualité de l'air
La climatisation Climatronic avec système Air Care disponible de série ou en option sur la nouvelle ŠKODA OCTAVIA ainsi que sur les modèles KAROQ, KODIAQ et SUPERB mesure à l'aide de différents capteurs la qualité et l'humidité de l'air à l'intérieur du véhicule. Dès qu'elle détecte une trop forte contamination de l'air intérieur, elle active automatiquement la ventilation en circuit fermé, empêchant ainsi à l'air pollué venant de l'extérieur de pénétrer à l'intérieur du véhicule, tout en purifiant l'air ambiant grâce à la circulation interne. Lors de ce processus de circulation, l'air passe à chaque fois à travers le filtre d'habitacle à charbon actif hautement performant du système Air Care. Il filtre les particules fines et a également une action antibactérienne et empêche les germes de pénétrer dans l'habitacle. De plus, il absorbe les odeurs désagréables. Une fonction qui pourra aussi être renforcée en l'associant à la ventilation en circuit fermé lorsque l'odeur du liquide lave-glace utilisé devient trop forte à l'intérieur du véhicule.

Deux différents filtres d'habitacle à l'œuvre
Dans ses véhicules, ŠKODA emploie deux types de filtres d'habitacle. En plus d'un filtre à pollens à charbon actif, le constructeur emploie aussi un filtre neutraliseur d'odeurs qui, en plus de sa capacité de filtration extrême, absorbe également les bactéries et les mauvaises odeurs.
«Je suis convaincu d'offrir actuellement à nos clients en termes de filtres d'habitacle la combinaison optimale entre qualité de l'air, filtration et prix. Nous pouvons empêcher jusqu'à 99 pour cent des pollens et des particules de pénétrer dans l'habitacle, et contribuons ainsi à la préservation de la santé et au bien-être des passagers», déclare Jan Hrnčíř, coordinateur ŠKODA pour le développement des climatisations.

Un remplacement régulier des filtres accroît l'efficacité
Pour garantir toute l'efficacité du système de filtration, le filtre d'habitacle doit être remplacé régulièrement. Le moment idéal pour remplacer les filtres est le printemps ou le début de l'été. En effet, en hiver, après de nombreux trajets sous la pluie ou la neige, de la moisissure peut s'être développée sur les filtres. En l'équipant d'un filtre neuf dès le printemps, le système est ainsi parfaitement armé pour capturer les premiers pollens. Parallèlement au remplacement des filtres, un contrôle du bon fonctionnement de la climatisation s'impose également pour parer au mieux aux fortes chaleurs estivales.

Entretien avec Jan Hrnčíř, coordinateur pour le développement de climatisations chez ŠKODA au sujet de la conception, du mode de fonctionnement et de l'efficacité des filtres d'habitacle récents.

Pourquoi les climatisations font partie des équipements les plus populaires mais aussi les plus importants des automobiles?

Jan Hrnčíř: «Autrefois les climatisations étaient un luxe, aujourd'hui elles font parties des équipements standard. Elles apportent davantage de confort et améliorent aussi nettement la sécurité. Cela est particulièrement vrai pour les climatisations telles que la Climatronic qui gère toute seule la température et la distribution optimale de l'air à l'intérieur de l'habitacle sans que le conducteur n'ait à intervenir constamment. Une fois la température désirée réglée, il peut se concentrer entièrement sur sa conduite, le système s'occupe du reste. En plus de contribuer à une plus grande vigilance du conducteur, Climatronic garantit aussi une visibilité optimale en évitant automatiquement la formation de buée sur les vitres lorsque les conditions extérieures sont défavorables. Le conducteur n'a plus à s'occuper de modifier la direction du flux d'air ni l'intensité de la soufflerie.»

Les filtres d'habitacle sont également devenus des éléments importants dans les systèmes de climatisation. À quoi servent-ils ?

Jan Hrnčíř: «Ils protègent largement l'habitacle des particules fines et – ce qui est essentiel pour les personnes allergiques – des pollens aussi. Cela diminue le risque de larmoiements ou de crises d'éternuements qui peuvent être extrêmement gênants pour le conducteur et dangereux pour la conduite. Désormais chez ŠKODA, nous employons également des filtres antibactériens qui peuvent aussi absorber les odeurs.»

Dans les véhicules ŠKODA, deux types de filtres d'habitacle sont utilisés. Quelles sont les différences?

Jan Hrnčíř: «Le filtre à pollens à charbon actif sert à absorber les mauvaises odeurs provenant de l'extérieur. Le modèle avec revêtement antibactérien offre une filtration encore plus complète.»

Quelle est l'efficacité de ces filtres? Jusqu'à quelle taille les particules sont-elles capturées?

Jan Hrnčíř: «Les deux modèles ont une efficacité de 99 pour cent sur les particules fines mesurant jusqu'à 2.5 μm. Ces filtres montrent toute leur efficacité plus particulièrement dans les grandes villes où la pollution aux particules fines et la pollution atmosphérique y sont plus importantes.»

À quelle fréquence faut-il remplacer les filtres? Cela dépend-il aussi de la région et de l'environnement dans lesquels le véhicule roule?

Jan Hrnčíř: «Nous faisons la distinction entre deux environnements. Le premier groupe correspond à des pays situés dans des régions peu impactées par les poussières et le second représente les pays situés dans des régions fortement exposées aux poussières. Ici, une proportion plus élevée de particules de poussière dans l'air due à l'état des routes et à d'autres conditions joue un rôle majeur. Pour le premier groupe, il est conseillé de remplacer le filtre tous les deux ans ou tous les 60'000 km. Pour le second groupe, on conseillera un remplacement plus fréquent, à savoir tous les ans ou tous les 30'000 km.»

 

Share this: