9.12.2019, 14:23

Nouvelle ŠKODA OCTAVIA décroche cinq étoiles au crash test de l’Euro NCAP

› La quatrième génération de la ŠKODA OCTAVIA
  compte parmi les modèles compacts les plus sûrs

› Le best-seller de ŠKODA atteint 92 pour cent du total
  de points possible en matière de protection des passagers adultes

› Affichant 88 pour cent du nombre de points atteignable,
  il est dans le tout premier peloton de tête dans le domaine de la
  protection des passagers enfants

Mladá Boleslav, le 9 décembre 2019 – La nouvelle ŠKODA OCTAVIA obtient les meilleures notes: la quatrième génération du best-seller de ŠKODA a obtenu la note maximale de cinq étoiles au test du programme européen indépendant d’évaluation des nouveaux modèles de voitures (Euro NCAP). L’OCTAVIA fait ainsi partie des modèles compacts les plus sûrs. Avec 88 pour cent obtenus pour la protection des passagers enfants, elle se positionne dans le peloton de tête absolu parmi tous les véhicules testés. Avec cet excellent résultat, elle poursuit la série des meilleures notations pour les véhicules ŠKODA au test de référence relatif à la sécurité en cas de collision. Avant elle, ce sont notamment les modèles SUV KODIAQ et KAROQ, le modèle compact SCALA et le SUV urbain KAMIQ qui ont déjà remporté la note maximale de cinq étoiles.

Christian Strube, responsable Développement technologique chez ŠKODA AUTO, déclare: «Nous sommes ravis d’avoir obtenu la note de cinq étoiles pour la nouvelle OCTAVIA au test Euro NCAP. Nous travaillons d’arrache-pied pour améliorer en permanence la sécurité active et passive et accroître en continu la protection des usagers de la route. Au cours des dernières années, tous nos modèles ont finalement décroché la meilleure note à ce test de référence pour la sécurité en cas de collision. Après la SCALA et le KAMIQ, la nouvelle OCTAVIA est déjà le troisième modèle ŠKODA à remporter la meilleure note en 2019. De nombreux systèmes d’assistance qui étaient jusqu’ici disponibles en priorité pour les catégories de véhicules supérieures, viennent une fois de plus compléter l’équipement de sécurité déjà important disponible dans la nouvelle génération du modèle.»

La note maximale de cinq étoiles obtenue la nouvelle ŠKODA OCTAVIA (en Suisse uniquement disponible comme Combi) dans le cadre des crash tests et des tests de l’Euro NCAP. La quatrième génération du best-seller de ŠKODA s’est particulièrement démarquée dans le domaine de la protection des passagers enfants. Avec 88 pour cent du total de points possible, l’OCTAVIA compte dans ce domaine parmi le peloton de tête absolu de tous les véhicules testés, ainsi qu’en matière de systèmes d’assistance: elle a obtenu dans ce domaine 79 pour cent du nombre de points maximum atteignable. Quant à la protection des passagers adultes, l’OCTAVIA a atteint 92 pour cent des points.

Parmi les nombreux systèmes d’assistance disponibles dans la nouvelle ŠKODA OCTAVIA, l’assistant d’évitement de collision, l’assistant de changement de direction et l’avertisseur de sortie sont proposés pour la toute première fois dans une ŠKODA. En ville, l’avertissement d’espacement (Front Assist) doté d’un système de protection des piétons et des cyclistes avertit le conducteur par un signal optique et acoustique et par une légère commande des freins d’une collision éventuelle et engage même une opération de freinage automatique en cas d’urgence. Le Side Assist indique jusqu’à une distance de 70 mètres le rapprochement par l’arrière de véhicules ou les véhicules qui se trouvent dans l’angle mort. Il permet ainsi d’éviter efficacement les accidents sur les autoroutes et les voies rapides. Si cela ne fonctionne pas malgré les nombreux systèmes d’assistance, la protection active des passagers préparent le véhicule et les passagers à une collision frontale/arrière ou à un tonneau. Jusqu’à neuf airbags, dont un airbag genoux pour le conducteur et des airbags latéraux arrière, protègent les passagers en cas de collision. Suite à la collision, le freinage multicollision immobilise le véhicule et l’empêche ainsi de poursuivre sa route de manière incontrôlée.

L’Euro NCAP a été lancé en 1997 par un consortium de ministères des transports, de clubs automobiles, d’associations d’assureurs et d’instituts de recherche de huit pays européens. Ce consortium a son siège dans la ville belge de Leuven. Il réalise des crash tests avec les modèles de véhicules actuels et évalue leur sécurité active et passive. Au cours des dernières années, les tests ont été continuellement affinés et comprennent à présent divers scénarios de collision. Si, dans un premier temps, seuls les résultats des crash tests étaient évalués, l’évaluation des systèmes de sécurité active et des systèmes d’assistance à la conduite joue désormais un rôle prépondérant dans la note globale.

Share this: