5.8.2022, 11:41

ŠKODA AUTO réalise un résultat opérationnel positif de 676 millions d'euros au premier semestre 2022

  • Le taux de rentabilité reste stable, à 6,6% (même période de l'année précédente: 9,6%)
  • Le constructeur automobile a livré 360'600 véhicules dans le monde entier (-30%)
  • Avec la guerre en Ukraine, la pénurie de semi-conducteurs qui ne se résorbe pas et l'augmentation conséquente des prix de l'énergie et des matières premières, l'environnement de marché actuel est compliqué
  • Les chiffres du premier semestre ont été particulièrement impactés par la consolidation de la société OOO VOLKSWAGEN Group RUS sous l'égide de ŠKODA AUTO a.s. peu avant le début de la guerre en Ukraine
  • Perspectives: l'entreprise continue d'escompter un solide taux de rentabilité pour l'ensemble de l'année

Mladá Boleslav / Cham, le 5 août – ŠKODA AUTO a livré 360'600 véhicules dans le monde entier au premier semestre 2022, soit 30% de moins que l'an dernier, sur la même période. Elle doit cette baisse aux conséquences de la guerre en Ukraine et à la pénurie persistante en semi-conducteurs. Le résultat opérationnel positif est, avec 676 millions d'euros, inférieur de 30,6% à l'année précédente, mais le taux de rentabilité reste stable, à 6,6% (contre 9,6% l'année précédente). ŠKODA AUTO poursuit son programme NEXT LEVEL EFFICIENCY+ et continue d'escompter un taux de rentabilité solide pour l'ensemble de l'année.

Selon Klaus Zellmer, directeur général de ŠKODA AUTO: «En dépit des nombreux défis géopolitiques et économiques, ŠKODA AUTO a prouvé qu'elle savait résister aux crises. Notre société est solide, nos modèles restent très demandés et notre clientèle demeure fidèle malgré les inévitables délais d'attente. Je tiens à remercier également toute l'équipe qui fait preuve, en ces temps particuliers, d'un haut degré de résilience et de flexibilité et met tout en œuvre pour que nos clients et clientes puissent recevoir leur nouvelle ŠKODA au plus vite. Nous pensons que la situation de l'approvisionnement en semi-conducteurs devrait se détendre progressivement au cours des semaines ou des mois qui viennent. Fin août, nous présenterons au public du monde entier notre nouvelle image de marque qui positionnera ŠKODA dans la décennie de la transformation.»

Christian Schenk, membre du comité directeur de ŠKODA AUTO en charge des finances et de l'informatique, ajoute: «Les difficultés du début d'année n'ont fait qu'empirer au deuxième trimestre. Et pourtant, ŠKODA s'en sort très honorablement: bien que les problèmes d'approvisionnement nous aient obligés à livrer nettement moins de véhicules aux clientes et clients et que les hausses des tarifs de l'énergie et des matières premières aient fortement pesé sur nos coûts, nous avons pu maintenir notre solide taux de rentabilité à 6,6%, même pendant le deuxième trimestre. Nous continuerons à nous appuyer sur la force de notre travail d'équipe pour relever les défis liés notamment aux perturbations mondiales au niveau des chaînes d'approvisionnement et aux retombées de la guerre en Ukraine. Par conséquent, nous poursuivrons résolument notre programme de coûts et d'efficacité NEXT LEVEL EFFICIENCY+.»

Martin Jahn, directeur des ventes et du marketing chez ŠKODA AUTO, souligne: «Nous venons de vivre un premier semestre extrêmement compliqué. En plus de la pénurie en semi-conducteurs et de la pandémie de coronavirus, c'est maintenant la guerre en Ukraine qui nous frappe de plein fouet: en Russie, notre deuxième marché le plus important au monde, nous avons suspendu, jusqu'à nouvel ordre, la production de véhicules dans nos usines de Kalouga et de Nijni Novgorod et mis un terme à toutes les exportations vers ce pays. Nous avons dû également interrompre temporairement la production de notre best-seller OCTAVIA, ces derniers mois, en raison d'un incendie chez l'un de nos fournisseurs. La production a repris, depuis, à plein régime. La demande toujours forte et ininterrompue pour nos véhicules est également un point positif. Nous travaillons d'arrache-pied à honorer notre carnet de commandes et à réduire les délais d'attente pour notre clientèle.»

En raison d'une consolidation, le chiffre d'affaires du groupe ŠKODA AUTO* n'enregistre qu'une légère hausse de 0,2%, pour un CA total de 10,2 milliards d'euros. Ces chiffres ne peuvent pas être directement comparés à ceux de la même période pour l'année précédente, dans la mesure où il faut tenir compte de la consolidation de la société OOO Volkswagen Group Rus sous l'égide de ŠKODA AUTO a.s. depuis le début de l'année. Le taux de rentabilité se maintient à un bon niveau avec 6,6% (contre 9,6% l'année précédente, à la même période) avec un recul du résultat opérationnel de 30,6% pour un total de 676 millions d'euros. Le constructeur automobile tchèque relève les nombreux défis avec force, grâce à son programme NEXT LEVEL EFFICIENCY+ qui lui permet d'exploiter au mieux son potentiel de revenus et d'optimiser ses coûts de matériel, de production et ses frais fixes. ŠKODA AUTO continue de se concentrer sur des modèles d'entrée de gamme particulièrement abordables et sur un solide portefeuille de modèles électriques. C'est sur cette base que l'entreprise envisage un maintien de son solide résultat opérationnel et un taux de rentabilité stable pour l'ensemble de l'année.

 

Groupe ŠKODA AUTO* – indicateurs du premier semestre, de janvier à juin 2022/2021**:

Tabelle_FR

* Le groupe ŠKODA AUTO comprend ŠKODA AUTO a.s, ŠKODA AUTO Slovensko s.r.o., ŠKODA AUTO Deutschland GmbH, ŠKODA AUTO Volkswagen India Private Ltd. et OOO VOLKSWAGEN Group RUS.

** Les variations en pourcentage sont calculées à partir des chiffres non arrondis.

*** Comprend la production du groupe ŠKODA AUTO, sans les productions des usines de montage partenaires en Chine, en Slovaquie et en Allemagne, mais inclut d'autres marques du groupe telles que SEAT, VW et AUDI; production de véhicules sans kits de montage partiels/complets.

**** Comprend les ventes du groupe ŠKODA AUTO à des sociétés de distribution incluant d'autres marques du groupe telles que SEAT, VW, Audi, Porsche et Lamborghini; vente de véhicules sans kits de montage partiels/complets.

 

Premier semestre 2022: ŠKODA AUTO a livré 360'600 véhicules dans le monde entier
Pendant les six premiers mois de l'année, le constructeur automobile tchèque a livré 360'600 véhicules à ses clients et clientes à travers le monde. Il enregistre ainsi une baisse de 30,0% par rapport à la même période de l'année précédente (janvier à juin 2021: 515'300).

En Europe de l'Ouest, les livraisons ont reculé de 24,1% sur la période de janvier à juin, soit 180'500 véhicules livrés (2021: 237'900 véhicules). Sur son marché le plus important au monde, l'Allemagne, l'entreprise enregistre un recul des livraisons à la clientèle de 16,4% par rapport à l'année précédente, pour atteindre 63'500 véhicules (premier semestre 2021: 75'900 véhicules).

En Europe centrale, ŠKODA AUTO livre 69'800 véhicules à ses clientes et clients au premier semestre 2022 (contre 97'400 de janvier à juin 2021; -28,4%). Sur son marché d'origine, la République tchèque, l'entreprise enregistre, sur la même période, 35'500 livraisons aux clients et clientes, soit 19,4% de moins que sur la même période de l'année précédente (même période en 2021: 44'000).

En Europe de l'Est, hors Russie, le constructeur automobile a livré 15'200 véhicules à sa clientèle(janvier à juin 2021: 21'700; -30,1%).

En Inde, ŠKODA AUTO enregistre une forte croissance avec 25'900 véhicules livrés entre janvier et juin 2022, soit une hausse de 428,7% par rapport à l'année précédente (premier semestre 2021: 4'900 véhicules).

En Russie, l'arrêt des livraisons à un impact notable. Depuis le 3 mars, le constructeur automobile n'a plus livré de véhicules dans ce pays. Entre janvier et juin, ŠKODA AUTO a donc livré au total 14'600 véhicules (premier semestre 2021: 52'800; -72,3%).

En Turquie, l'entreprise a livré 9'800 véhicules (janvier à juin 2021: 17'600; -44,4%)

En Chine, les livraisons à la clientèle reculent de 43,9% au premier semestre 2022, pour un total de 24'700 unités (même période en 2021: 44'000).

 

Livraisons de la marque ŠKODA à la clientèle au premier semestre 2022
(en unités, chiffres arrondis, par modèle; +/– en pourcentage par rapport à l'année précédente):

ŠKODA OCTAVIA (61'000; -49,5%)

ŠKODA KODIAQ (50'600; -21,8%)

ŠKODA KAMIQ (47'200; -36,0%)

ŠKODA FABIA (45'900; -19,0%)

ŠKODA KAROQ (43'000; -43,1%)

ŠKODA SUPERB (33'100; -17,5%)

ŠKODA ENYAQ (22'200; +52,2%)

ŠKODA SCALA (21'300; -23,7%)

ŠKODA KUSHAQ (13'500; –)

ŠKODA RAPID (12'300; -67,5%)

ŠKODA SLAVIA (10'300; –)

Share this: