4.1.2022, 14:29

ŠKODA: depuis 30 ans, la marque fait partie de la famille AMAG. Partie de rien, elle est désormais appréciée de tous

Cham, le 4 janvier 2022 – ŠKODA fête ses 30 ans d'existence en Suisse. Walter Haefner, fondateur de l'actuelle AMAG, a reconnu le grand potentiel de ŠKODA dès le début des années 1990. Et le temps lui a donné raison. Désormais, ŠKODA est synonyme en Suisse de bon rapport qualité-prix, de qualité supérieure, de design moderne, d'espace généreux et d'idées pratiques Simply Clever. Pourtant, les débuts en Suisse ont été difficiles.

Le 3 janvier 1992, Walter Haefner, fondateur d'AMAG, signait un contrat d'importation ŠKODA pour la Suisse et la principauté de Liechtenstein. Une démarche prévisible, car jusqu'à cette date, l'entreprise suisse importait toutes les marques du groupe Volkswagen. «Et si l'on regarde en arrière, c'était vraiment la bonne décision à prendre», déclare Markus Kohler, Brand Director ŠKODA Suisse depuis une dizaine d'années, qui ajoute: «Les premiers pas de ŠKODA en Suisse n'ont pas été faciles. Les premiers modèles importés étaient plutôt connus pour leur technique obsolète et leur design terne.»

Pendant la première année, Amoda (AMAG/ŠKODA = Amoda), la petite sœur d'AMAG, n'a importé que 60 ŠKODA FAVORIT et FORMAN. Pourtant, Walter Haefner croyait en la marque et en son succès et les faits lui ont donné raison un an plus tard. La ŠKODA FELICIA, dotée d'une technique moderne, d'un design percutant, d'un espace généreux et d'un rapport qualité-prix intéressant, a réussi à l'époque à convaincre le public suisse. Autant d'attributs auxquels ŠKODA accorde aujourd'hui encore une grande importance.

La ŠKODA OCTAVIA conquiert le cœur des Suisses
ŠKODA a ensuite connu un succès retentissant en Suisse en 1996 avec le lancement sur le marché de l'OCTAVIA 1re génération. Le modèle, disponible au début en berline puis en break, est vite devenu le chouchou des Suisses. L'OCTAVIA 4x4 TDI, présentée en 1999, était dans l'air du temps et répondait parfaitement aux besoins de la clientèle suisse.

La 2e génération de l'OCTAVIA a été lancée en 2004. Sa version sportive RS a été particulièrement bien accueillie par le public suisse. En 2013, la 3e génération est sortie des chaînes de production. Celle-ci a de nouveau su convaincre avec des systèmes d'assistance à la conduite de pointe, des solutions ultramodernes dans le domaine de l'info-divertissement et de la connectivité ainsi que de nouvelles lignes d'équipement.

La ŠKODA OCTAVIA de 4e génération a fêté sa première mondiale en 2019 et, avec plus de sept millions d'unités produites, elle est le modèle le plus livré du constructeur automobile tchèque (situation fin 2020). Dans la nouvelle version de 4e génération, le best-seller n'a jamais été aussi économique et écologique: en effet, ŠKODA le propose avec la plus grande diversité de motorisations dans l'histoire de cette série de modèles. Il est proposé actuellement avec des moteurs essence et diesel économes, la propulsion au gaz naturel et la technologie hybride légère et avec la traction avant ou intégrale. La gamme de puissance va de 81 kW (110 ch) à 180 kW (245 ch). Par rapport au modèle précédent, la voiture offre un design plus émotionnel et plus dynamique, un espace encore plus généreux et un confort accru, sans oublier une sécurité active et passive maximale et des fonctions de connectivité modernes. La fonctionnalité exceptionnelle et les nombreux détails astucieux sont typiques de ŠKODA. Markus Kohler ajoute: «De plus, elle a été élue ‹Voiture préférée des Suisses en 2021›. Cette distinction nous fait particulièrement plaisir car elle montre que l'OCTAVIA répond parfaitement aux différents besoins de mobilité.»

La ŠKODA FABIA: la nouvelle pointure du segment
L'OCTAVIA n'est pas la seule voiture qui a su convaincre la clientèle suisse. Avec la FABIA de 1re génération, lancée en 1999, une petite voiture compacte a pu renouer avec le succès de l'OCTAVIA. Dans sa première version, elle a surtout séduit dans sa catégorie par son espace généreux et son design bien pensé. Le petit bolide est vite devenu le deuxième pilier de la marque ŠKODA. Une 2e génération a suivi en 2007. Huit ans plus tard, la 3e génération est lancée sur le marché en version break et à l'arrière tombant.

La ŠKODA FABIA a été vendue plus de 4,5 millions de fois dans les trois premières générations. Les principales motivations d'achat étaient le rapport qualité-prix convaincant, des frais d'exploitation réduits et un espace généreux. La nouvelle FABIA, présentée au public en novembre 2021, est désormais dotée d'un design passionné, d'un dynamisme accru et de nombreux nouveaux systèmes d'assistance. Basée pour la première fois sur la plateforme modulaire transversale MQB-A0, la FABIA s'est allongée pour atteindre 4'108 mm et dépasse ainsi la barre des quatre mètres. Outre le plus grand espace de sa catégorie, elle propose cinq motorisations différentes allant de 65 ch (48 kW) à 150 ch (110 kW) ainsi que de nombreuses idées Simply Clever.

La ŠKODA SUPERB devient le nouveau fleuron de la marque et définit de nouveaux standards
En 2001, ŠKODA a ensuite emprunté de nouvelles voies et a osé monter dans la classe moyenne supérieure avec la SUPERB. La 1re génération n'a pas connu un succès particulièrement important en Suisse mais la situation a changé avec la version remaniée, lancée sur le marché suisse en 2008. Le modèle a convaincu par sa technique innovante, ses systèmes d'assistance et de sécurité dernier cri et ses détails astucieux. La SUPERB est devenue le nouveau fleuron de ŠKODA à compter de cette date. La 3e génération, présentée en 2015, s'est inscrite dans la continuité de ce succès. Elle a enthousiasmé le public par son design expressif et dynamique ainsi que par ses systèmes de sécurité et d'assistance de pointe. La SUPERB était disponible à l'époque en Suisse non seulement en version break mais aussi en berline élégante.

La version remaniée de la SUBERB a été présentée au public au printemps 2019. ŠKODA en a profité pour présenter pour la première fois ses modèles de série électrifiés et la nouvelle sous-marque de la mobilité électrique iV. L'un de ces modèles était la SUPERB iV, le tout premier modèle hybride plug-in de ŠKODA. Actuellement, la SUPERB est disponible en version essence et diesel avec une gamme de puissance variant de 150 ch (110 kW) à 280 ch (206 kW).

Chacun peut trouver chaussure à son pied: huit modèles ŠKODA dans l'offre suisse actuelle
D'autres modèles tels que ROOMSTER, YETI, CITIGO, RAPID et SCALA ont pris le relais et sont également devenus très populaires. C'est notamment le cas du modèle YETI, lancé en 2009 et qui a fait fureur en Suisse. En effet, ce SUV compact, avec ses dimensions extérieures pratiques et ses valeurs économiques et écologiques attrayantes, a tout de suite été bien accueilli par le public suisse et a profité d'une grande popularité.

L'offensive SUV lancée en 2016 a également touché la corde sensible des amateurs suisses de 4x4. Tout a commencé par le plus grand SUV de la gamme, le KODIAQ. Il s'agit du plus grand modèle de ŠKODA à ce jour. Il était proposé avec cinq ou sept sièges en option et était le premier modèle ŠKODA à être présent en ligne à tout moment. Le plus grand SUV de ŠKODA a été disponible sur le marché suisse à partir de mars 2017. La même année a eu lieu la première mondiale du KAROQ, le petit frère du KODIAQ, ainsi que la présentation du YETI remanié. Depuis 2019, le KAROQ figure toujours dans le top 15 des premières immatriculations en Suisse. La gamme de SUV a été complétée en 2019 par le SUV urbain KAMIQ, qui a remplacé le YETI et qui, en plus des versions TSI (de 110 ch/81 kW à 150 ch/110 kW), est également disponible avec un moteur au gaz naturel.

La même année, la petite voiture CITIGO a fait l'objet d'améliorations et présentée au public en tant que premier modèle entièrement électrique de ŠKODA, la CITIGOe iV. Les lancements du modèle SUPERB iV hybride plug-in et de la CITIGOe iV entièrement électrique ont marqué en 2019 le coup d'envoi de la mobilité électrique chez ŠKODA.

Électricité, émotion et efficacité: l'avenir de ŠKODA
L'année suivante, ŠKODA a présenté son premier SUV entièrement électrique, l'ENYAQ iV. Les jalons de l'offensive de l'électromobilité ont ainsi été entièrement posés. À peine lancé sur le marché, l'ENYAQ iV remportait plusieurs prix prestigieux. Parmi eux, le très apprécié prix du public suisse «Voiture préférée des Suisses 2022» ainsi que le Red Dot Award pour le design exceptionnel du produit et le Volant d'Or 2021 pour le meilleur SUV électrique. De plus, il a obtenu la note maximale de cinq étoiles au test Euro NCAP, ce qui le place parmi les véhicules les plus sûrs qui existent actuellement.

Et l'électrification de la gamme va se poursuivre. Markus Kohler ajoute: «Avec l'ENYAQ Coupé iV, qui sera lancé cette année, nous souhaitons connaître au moins autant de succès qu'avec l'ENYAQ iV. De plus, l'ENYAQ iV n'est que le début de notre offensive sur le marché des véhicules électriques: d'autres modèles électriques suivront dans les années à venir.»

Partie de rien, la marque est désormais appréciée de tous: ŠKODA à la conquête de la Suisse
D'un acteur de niche à un best-seller en trois décennies. C'est ainsi que l'on pourrait résumer le mieux l'histoire de ŠKODA avec la Suisse. Walter Haefner avait vu juste avec ŠKODA. De 60 véhicules importés en 1992 à plus de 24'000 en 2019 (les années 2020 et 2021 ne sont pas représentatives en raison de la pandémie de COVID-19). ŠKODA occupe actuellement la 4e place sur le marché automobile suisse. Et ce, depuis déjà 2016.

Pour Markus Kohler, cela ne fait aucun doute: «Si ŠKODA remporte autant de succès en Suisse, c'est parce que la marque et la Suisse partagent des valeurs communes et la même mentalité: qualité, polyvalence, fiabilité, enracinement et flexibilité. C'est ce que nos concessionnaires ŠKODA et nous vivons au quotidien et ce qui garantit notre grande proximité avec nos clients.»

Plus d'informations sur: www.skoda.ch

 

Share this: